Un peu de lecture ?

Un peu de lecture ?

-L'autogestion, une idée toujours neuve .

Un aperçu des réalisations, des limites et des possibilités offertes par l’autogestion, que ce soit dans une période révolutionnaire (Russie 1917, Espagne 1936) ou dans la réalité des luttes actuelles (Lip 1973, Chiapas 1994, Argentine 2001, Québec 2003…).

Coédition Alternative libertaire / NEFAC (North-eastern federation of anarcho-communists) : http://boutique.alternativelibertaire.org/produit.php?ref=LIVRE_AUTOGESTION&id_rubrique=3&PHPSESSID=08d89c476eedda6fd4072cd5bbfb437a

Un peu de lecture ?

-Un projet de société communiste libertaire

Tirer le meilleur de l’anarchisme, tel fut toujours la démarche d’une aile critique du mouvement libertaire.
L’échec historique du « socialisme d’Etat » a laissé penser que le capitalisme était l’horizon indépassable de l’humanité. L’URSS a été remisée au placard des vieilles illusions. La social-démocratie est morte, s’avérant incapable de constituer une alternative au libéralisme.
Débarrassée de ces leurres, la question de la transformation sociale peut-être à nouveau posée. Une alternative, fondée sur l’autogestion et le socialisme antiautoritaire, peut commencer à être construite dès maintenant.
Ce livre donne les grandes lignes de ce que pourrait être une société communiste libertaire : autogestion, planification à la base, distribution égalitaire des richesses, démocratie.
Il y a une vie après le capitalisme !

http://boutique.alternativelibertaire.org/produit.php?ref=LIVRE_PROJET&id_rubrique=3#

Syndicalistes et libertaires

De Théo Rival. Histoire de l'UTCL.

Syndicalistes et libertaires

En 1976, un groupe de jeunes ouvriers est exclu de l’Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA) et fonde l’Union des travailleurs communistes libertaires (UTCL). Adeptes du syndicalisme d’action directe, ils se trouvent rapidement engagés dans la résistance au recentrage de la CFDT.

Alors que, durant les années 1980, le reflux des luttes sociales est fatal à une partie de l’extrême gauche, l’UTCL survit en liant son destin à cette gauche CFDT qui, fidèle à l’esprit de Mai 68, engendrera les syndicats SUD.

Des grandes grèves de 1974 à l’irruption des coordinations de grévistes en 1986, raconter l’histoire de l’UTCL, c’est avoir en toile de fond une tranche d’histoire du mouvement ouvrier.

Enquêtant sur l’UTCL, puisant dans des archives jusque-là inexplorées de la confédération CFDT, cette étude cherche à cerner le rôle qu’a joué ce courant révolutionnaire original, à la fois syndicaliste et libertaire.

 

* * *

 

On trouvera également, dans ces pages, quatre précieux compléments :

– une riche section iconographique sur l’ORA et l’UTCL ;

– la réédition du texte de bilan adopté en 1991 par l’organisation, lors de son autodissolution ;

– un entretien inédit sur l’ORA, avec Patrice Spadoni et Thierry Renard ;

– un vaste entretien croisé avec douze anciennes et anciens militants de l’UTCL.

Théo Rival, Syndicalistes et libertaires. Une histoire de l’UTCL (1974-1991), 
éd. Alternative libertaire, 2013, 316 pages, 12 euros.

 

ISBN : 978-2-914933-28-5

12.00 €

0.49 kg.

Disponible sur ce lien :

http://boutique.alternativelibertaire.org/produit.php?ref=livre_utcl&id_rubrique=3#