On ne laisse pas tomber les camarades

Publié le

On ne laisse pas tomber les camarades

Besoin de secours financier ! La répression du mouvement étudiant à Lyon-II, fin 2013, a fait trois victimes — 3 syndicalistes de Solidaires-Étudiant, dont 2 militantes d’Alternative libertaire, qui ont besoin d’un coup de pouce pour les frais d’avocats. Retour sur les événements.

Le 21 novembre 2013, au cours du mouvement étudiant de Lyon-II, 6 étudiantes et étudiants étaient sortis manu militari du campus et placés en garde à vue pendant vingt-trois heures, à cause de leur intrusion dans un conseil de la présidence.

Trois syndicalistes de Solidaires-Étudiant — dont 2 militantes d’Alternative libertaire (Julie et Myriam) — avaient été poursuivis pour « violence aggravée » et « rébellion » pour deux d’entre eux.

Ils et elles étaient accusés d’avoir porté des coups aux vigiles de la sécurité incendie qui leur barraient l’entrée de l’amphi et d’avoir opposé une résistance à la police lors de leur interpellation.

Julie a été acquittée, mais Vincent et Myriam ont écopé respectivement de six mois et trois mois de sursis, et doivent payer au total 4.350 euros de frais de justice, de remboursements de frais d’avocat à la partie adverse et d’indemnités aux plaignants. Ils ont choisi de ne pas faire appel.

Ils et elles doivent également régler 1.000 euros à leur avocat.

Afin de les aider à faire face à ces frais d’avocat, nous en appelons à la solidarité de tous et de toutes, individus et organisations.

Solidarité financière

Deux possibilités :
soit un chèque à l’ordre de Solidaires-Rhône, à expédier à l’Union syndicale Solidaires Rhône, 125, rue Garibaldi, 69006 Lyon (mentionner au dos « soutien répression étudiants »).
soit un virement en ligne, à la caisse de solidarité mise en place par le syndicat.

Toutes et tous unis et solidaires face à la répression syndicale et politique !

Un récit et quelques photos des événements de l’époque :

On ne laisse pas tomber les camarades
On ne laisse pas tomber les camarades
On ne laisse pas tomber les camarades
On ne laisse pas tomber les camarades
On ne laisse pas tomber les camarades
On ne laisse pas tomber les camarades

Commenter cet article